Comment éviter ou limiter l’acné liée au port du masque ?

Avec la pandémie du COVID 19 et les mesures de protection prises par tout le monde, le port de maque et les problèmes liés à ce dernier sont devenus universels. Beaucoup de personnes ressentent de plus en plus le poids du confinement et avec qui vient une colonisation des visages par l’acné pour d’autres personnes. Des boutons qui apparaissent pile sur la zone masquée. Est-ce que c’est une coïncidence ? je ne crois pas ! C’est un phénomène bien connu par le corps médical à qui le port du masque est une partie intégrante de leur quotidient. Alors, que peut-on faire contre le maskné ?

Quand on dit masque, on dit boutons : pourquoi ?

La réponse est le sébum. En temps normal, le sébum est sécrété par notre organisme dans le but de protéger l’épiderme et qui est évacué naturellement par la respiration et la transpiration de la peau. Or, le port prolongé du masque bloque ce mécanisme naturel et fait que le sébum s’accumule en surface. On rajoute à ceci l’irritation causée par le frottement permanent du masque contre notre visage qui devient bien enflammé, c’est la recette idéale pour les boutons, les points noirs et l’acné.

Pensez à bien choisir vos masques Pour éliminer l’acné,

il faut éliminer sa source primaire. Mais puisque le masque qui cause ses boutons ne peut pas être éliminé à cause du covid19, bien choisir son masque est une première étape pour atténuer ses effets.

H3 : Choisir des maques de bonne qualité Pour être claire, il n’y a pas de masque de protection qui soit bénéfique pour la peau, mais il y a certains qui sont plus adéquats que d’autres pour votre épiderme. Quand il faut utiliser des masques jetables, opter toujours pour le masque chirurgical ou les FFP2 jetables. Il ne faut pas hésiter quand c’est de la haute qualité. Si vous êtes soucieux pour l’environnement, choisissez les masques lavables avec des matières qui n’irritent pas la peau. Évitez les masques de bricolage, car inadaptés contre le virus, bien trop épais et rigide. H3 : Des précautions d’utilisation * Soyez à cheval sur la salubrité de votre masque Il faut changer le masque, jetable soit-il ou lavable, au bout de 4 heures maximum de port pour qu’il reste efficace et même moins de 4 heures s’il présente des signes d’humidité. Un masque enlevé doit être changé, oublier le masque accrocher à votre bras, à votre sac à main ou au rétroviseur de la voiture. Pour le masque lavable, il lui faut un lavage de 30 minutes à 60 degrés Celsius pour s’assurer qu’il soit bien propre de toutes les pollutions, microbes, bactéries, peaux mortes, sébum et transpiration… * Bien ajustez votre masque Ni trop serré pour qu’il n’adhère à la peau ni trop grand pour qu’il n’y a pas de frottement. Essayez tant que possible d’avoir un masque bien ajusté : privilégiez les systèmes d’attache à la bonne taille ou avec deux élastiques croisés derrière la tête. Vous éviterez en plus les irritations derrière les oreilles. * Laissez votre peau respirée Le maskné s’empire avec le port prolongé. C’est bien de respecter les consignes de sécurité, il faut aérer votre peau dès que possible. Sans oublier une bonne hydratation qui ne sera que bénéfique. H2 : Établir une routine anti-maskné Chouchoutez votre peau ! L’astuce pour éviter le maskné est une routine rigoureuse et bien adaptée aux besoins de votre peau : – Soyez à cheval sur le nettoyage. Nettoyez votre visage dès que vous enlevez votre masque. Purifiez votre peau du sébum et des particules accumulées par la pollution ambiante et par votre activité journalière. -Appliquer le traitement des boutons Tant que nous devrons porter des masques, intégrez à votre routine un sérum équilibrant les anti-imperfections. Il faut prendre en compte le type de votre peau pour choisir le traitement qui vous va le mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *