Jambes lourdes

Memoire et concentration

GINOBA 60mg 60 Capsules

11.700 TND

Compléments Alimentaires

KenKo Crème Décontractante 70gl

9.500 TND
18.900 TND
Rupture de stock
Rupture de stock
Rupture de stock
Rupture de stock

Les jambes lourdes sont un phénomène qu’expérimentent beaucoup de Français. On estime que la moitié des femmes et environ 20 % des hommes en souffrent. Les jambes lourdes, comme leur nom l’indique, se caractérisent par une sensation de lourdeur, voire de gonflement, associée à une douleur diffuse. Elle est provoquée par un mauvais retour veineux. Le sang, au lieu de remonter vers le cœur, stagne dans les veines des jambes. Il y déclenche une inflammation à l’origine des douleurs aux jambes. Parfois, des varices apparaissent sous la peau. Les jambes lourdes, non traitées, risquent de mener à l’insuffisance veineuse chronique.
Si vous souffrez de jambes lourdes, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Il pourra vous orienter vers un phlébologue, un médecin spécialisé dans les maladies touchant les veines. MaPara Tunisie vous présente une sélection de médicaments pour la circulation sanguine sans ordonnance faisant partie de la catégorie des veinotoniques.

Les médicaments jambes lourdes

Il existe des médicaments jambes lourdes sans ordonnance pour les veines : ce sont les veinotoniques, aussi appelés phlébotoniques, veinotropes ou phlébotropes. Ils facilitent le retour du sang dans les veines et diminuent les symptômes induits par la stagnation sanguine. Ils peuvent être utilisés aussi bien en prévention des jambes lourdes qu’après l’apparition du phénomène, en complément d’autres mesures (sport, compression…).
Les veinotoniques sans ordonnance contiennent généralement des molécules particulières, qui vont avoir plusieurs actions. Elles peuvent améliorer le débit veineux, diminuer la perméabilité des veines, ou encore avoir un effet vasoconstricteur, c’est-à-dire qu’elles vont resserrer les vaisseaux sanguins, diminuer leur diamètre, et ainsi réduire la stagnation de sang due à la dilatation des veines. Elles sont parfois aussi vasoprotectrices : elles renforcent et protègent la paroi des veines. Certaines sont anti-inflammatoires, et apaiseront donc l’inflammation à l’origine des douleurs dans les jambes.

Le médicament pour la circulation sanguine sans ordonnance

Ces molécules sont principalement des flavonoïdes (rutoside ou rutine, diosmine, hespéridine, troxérutine), des saponosides, des tanins ou des coumarines. On retrouve la diosmine dans Diovenor, Daflon, ou encore Mediveine. La troxérutine est l’actif de Rheoflux ou de Veinamitol et on le trouve également dans Ginkor. Le rutoside intègre la composition de Esberiven ou de Veliten.
Ces molécules sont présentes dans plusieurs plantes, ce qui explique pourquoi beaucoup de veinotoniques intègrent des actifs issus du monde végétal. Ainsi, le petit houx, ou fragon épineux, est retrouvé dans Cyclo 3 ou Climaxol. Parmi les plantes les plus utilisées : le mélilot (Cyclo 3, Esberiven), l’hamamélis (Jouvence de l’abbé Soury, Climaxol), le raisin (Endotelon) ou le marron d’Inde (Climaxol).
Difrarel contient de l’extrait de anthocyanosidique de Vaccinium myrtillus et le bêta-carotène. Ce médicament vasculoprotecteur est indiqué dans les troubles de la circulation veineuse et dans la fragilité des petits vaisseaux sanguins.
Le gingko biloba, originaire de Chine, est une plante riche en flavonoïdes et en terpènes et réputée pour son action anti inflammatoire. Il est l’un des principaux actifs de Ginkor.
Il existe également des médicaments utilisant des molécules de synthèse. Il s’agit du dobésilate de calcium (Doxium) ou de la naftazone (Etioven).
Enfin, ceux qui souhaitent des solutions homéopathiques pour leurs jambes douloureuses peuvent se tourner vers Lehning L28.

Les conseils en cas de jambes lourdes

Pour prévenir tout échappement thérapeutique, il est intéressant de varier les veinotoniques tous les 3 mois. Demandez conseil à votre phlébologue ou votre pharmacien. Les veinotoniques ne sont pas les seules solutions en termes de traitement des jambes lourdes et douloureuses. Pour une meilleure efficacité face à ce trouble veineux, on peut adopter une hygiène de vie adaptée et porter des bas ou chaussettes de contention. On renforce ses jambes par le vélo ou la marche : les muscles enserrant les veines, ils limiteront leur dilatation. Toujours pour prévenir ce phénomène, on évite la chaleur, vasodilatatrice. On évite donc les bains chauds et le chauffage au sol. On met à profit le froid, vasoconstricteur, en douchant ses jambes à l’eau froide en remontant de la cheville vers le genou. Enfin, on surélève les pieds du lit au niveau des jambes pour aider le sang à circuler vers le cœur.