Aucun produit ne correspond à votre sélection.


Économique, écologique et zéro déchet, la culotte menstruelle se présente comme une alternative aux protections hygiéniques traditionnelles à usage unique que sont les serviettes et les tampons. Déjà bien ancrée dans les pays anglo-saxons, l’utilisation de la culotte menstruelle (aussi appelée culotte de règles) fait de plus en plus parler d’elle en France, tout comme la coupe menstruelle. Pharma GDD vous propose de découvrir cette méthode simple et accessible, qui vous permettra de réduire l’impact écologique de vos règles.

Le principe de la culotte menstruelle

Au cours de sa vie, une femme utilisera entre 10 000 et 15 000 tampons et serviettes hygiéniques pour se protéger pendant ses règles. Autant de produits qui finissent à la poubelle et qui impactent l’environnement de manière non négligeable. Heureusement, il existe désormais une solution, incarnée par la culotte menstruelle. Très similaire à une culotte conventionnelle, elle est lavable et donc réutilisable pour une durée allant, selon les modèles, de 5 à 7 ans. Composée de trois couches de tissu, elle est pourtant plus fine qu’une serviette hygiénique et garantit une finesse, une protection et un confort en toutes circonstances.

Comment choisir sa culotte menstruelle ?

L’offre de culotte menstruelle en France reste encore bien en-deçà de ce que l’on peut voir dans d’autres pays d’Europe. Toutefois, de plus en plus de marques se lancent dans cet accessoire zéro déchet entièrement dédié à l’hygiène féminine. Pour bien choisir sa culotte de règles, il est important de prendre en compte certains critères.

Quelle composition ?

Dans la plupart des cas, la culotte menstruelle comporte trois couches de différents tissus, chacun ayant un rôle précis à jouer. Le tissu qui est en contact avec la peau est du coton, parfois certifié par le label Oeko Tex, qui assure la sécurité du textile et de ses composants. Le coton respecte parfaitement la sensibilité des muqueuses et limite l’apparition de sensations d’inconfort telles que les démangeaisons, les irritations ou la sécheresse intime. La couche de tissu intermédiaire est celle qui absorbe le sang des règles. Il s’agit généralement de bambou, de chanvre ou de coton. Enfin, la partie externe est faite en polyester, un tissu à la fois imperméable et respirant qui empêche les fuites et la diffusion d’odeurs désagréables. Contrairement à certaines protections hygiéniques, la culotte menstruelle ne contient aucun agent absorbant d’origine chimique pouvant provoquer des désagréments gynécologiques ou des problèmes de santé. Elle répond ainsi à une autre préoccupation des femmes, qui souhaitent connaître en détails l’origine des produits qu’elles utilisent pour se protéger pendant leurs règles.

Quelle taille ?

En général, une culotte menstruelle est proposée en plusieurs tailles afin de s’adapter à un maximum de morphologies. Les règles peuvent occasionner, chez certaines femmes, de la rétention d’eau ou des sensations de gonflement. Si c’est votre cas, choisissez plutôt une taille au-dessus de votre taille habituelle, afin d’être plus à l’aise. À l’inverse, si votre corps ne connaît pas de transformation notable pendant cette période de votre cycle, vous pouvez choisir votre culotte de règles dans votre taille.

Comment utiliser la culotte menstruelle ?

La culotte menstruelle s’adresse à toutes les femmes et peut être portée à tout moment des règles, y compris lors des jours où votre flux est plus abondant. Elle peut être utilisée seule, mais aussi en complément d’une protection hygiénique interne comme le tampon. Idéale pour la nuit ou pour le sport (à l’exception des activités aquatiques), elle offre une capacité d’absorption équivalente à plusieurs tampons hygiéniques. Après quelques temps d’adaptation, vous ne vous soucierez plus de vos règles !